L’Australie, son outback, ses kangourous, ses araignées mangeuses d’homme… et ses success-story crypto ! Le joli conte moderne du jour nous est présenté par la presse locale de l’île-continent et il implique un gamer visionnaire, une petite amie l’étant nettement moins et dans le rôle de la citrouille devenue carrosse une unique cryptomonnaie, particulièrement sous les feux de la rampe ces temps-ci : Theta.

Se mettre dans tous ses THETA

C’est le média australien spécialisé tech Stockhead qui rapporte l’histoire. Une de celles qui sembleraient sorties d’un mauvais soap avec rires enregistrés et morale à 2 satoshi à la clef, tant elle incarne à la perfection une sorte de liturgie crypto moderne.

Tout y est : le semi-geek un peu loser sur les bords dont personne ne prend au sérieux les intuitions, Jessica la petite amie peu clairvoyante et qu’on imagine aussi vénale que sans personnalité, et à la clef notre héros post-moderne qui devient millionnaire de la manière la plus naturelle qui soit.

Celui qui se cache derrière le pseudo de @GravedinGaming sur Twitter et Reddit explique ainsi qu’en avril 2020, il a été pris d’une inspiration subite concernant le projet Theta. Le jeune gamer australien va alors commettre un des pires péchés en matière d’investissement crypto : un magnifique all in sur la devise, dont le cours est alors de 0.17 cts (ne faites PAS ça chez vous!).

Il achète 100 000 tokens de ce projet qui ambitionne rien de moins que de révolutionner le streaming, et carbonise au passage 17 000$, l’intégralité de ses économies.

Le jeune inconscient insiste cependant sur le fait qu’avant de se lancer, il a pris le temps d’une recherche approfondie, cette dernière le mettant devant une évidence : foi de joueur compulsif passant sa vie sur Twitch, Theta allait révolutionner l’industrie !

Fort malheureusement, nul n’est prophète en son pays, encore moins dans son ménage… la petite amie de notre précurseur ne discerne pas pour sa part le génie d’une action aboutissant à l’évaporation de 17 000$ dans de la « stupide monnaie d’Internet », et quitte notre gamer, laissant l’infortuné – du moins au début – à son désarroi et ses problèmes de latence sur World of Warcraft.

Le temps passe, un peu moins d’une année en l’occurrence, et de crypto-chenille Theta semble en cours de transformation en un magnifique papillon à la faveur du bull run naissant. Theta vient en effet d’intégrer le Top 10 du market cap et son cours évolue aux alentours de 13$ au moment de la rédaction. L’investissement initial du gamer a donc été multiplié par un peu plus de 75, pour atteindre… 1.3 millions de dollars !

A noter que, loin de considérer avoir atteint son objectif final, l’australien indique qu’il a autant régulièrement vendu que tenté de racheter en tentant de profiter des dips de la devise afin d’augmenter son allocation (un dip est une chute soudaine d’un actif, permettant aux plus réactifs d’acheter bas, une devise qui remontera rapidement, du moins théoriquement). Son objectif pour la fin d’année est de parvenir à détenir 150 000 THETA, soit pour près de 2 millions de dollars au cours actuel.

Bull run ou Bullshit ?

On le sait, de la même manière que 98% des “traders” qui ont magiquement surgis ces derniers mois n’exposent que leur trophées et beaucoup moins leur gamelles, n’importe qui peut s’inventer n’importe quelle vie aussi virtuelle qu’inventées, devant quelques followers transis.

Pour autant, le passif vérifiable de notre ami tend à laisser penser qu’il avait effectivement perçu avant tout le monde le potentiel de la cryptomonnaie Theta. Ainsi, en assurait-il déjà la promo en mai 2020, alors que son investissement avait triplé en 1 mois, au rythme du cours de l’actif :

Par ailleurs, le jeune homme est un utilisateur connu et convaincu des services de ThetaTV, la plateforme de streaming décentralisée de Theta.

Le profil de GravedinGaming sur Twitter

On rappellera au passage que l’écosystème Theta se compose de 2 tokens. Le Theta donc, et le TFuel qui fait office de gaz sur le réseau du projet.

En bref, dans l’ensemble cette petite histoire respire l’authenticité, plus particulièrement dans le contexte actuel où des millionnaires en crypto surgissent sans surprise chaque jour, à mesure de l’augmentation mécanique du marketcap global.

Il n’y a pas vraiment de morale à cette histoire, autre que celle d’un mauvais soap donc sous la forme d’un « Crois en tes rêves », ou « Ne laisse personne t’empêcher de suivre tes convictions ». Pour autant cette histoire, le héros du jour la dédie sur ses réseaux sociaux à son ex-petite amie, sans laquelle rien de cela ne serait sans doute jamais arrivé (en fait si, mais c’est l’intention qui compte) :

La dédicace de l'année

Un conte moderne vous-avais-je dis.

Super article de : Journalducoin

Source : Journalducoin